récupérateur de chaleur

Comment installer un récupérateur de chaleur ?

Le bois brûlé dans l’âtre dégage une chaleur importante, une partie seulement, dans les cheminées foyers ouverts, sert effectivement à chauffer la pièce… Plus de 70 % des calories s’échappant parle conduit. Car un récupérateur air/air ou air/eau capte une grande partie de cette chaleur et la distribue en fonction des besoins.

Les types de récupérateurs

II existe essentiellement deux types de récupérateurs. Mais il ne faut pas négliger l’isolation de l’habitation… Que ce soit l’isolation des combles, des murs et des ouvertures.

Le récupérateur air/air

Il se présente sous la forme d’un boîtier que l’on glisse dans le foyer de la cheminée et qui, par convection, chauffe un flux d’air, distribué par des bouches, dans la pièce même, au niveau de la hotte de la cheminée. Mais dans certains cas, un réseau de gaines peut distribuer l’air chaud dans d’autres pièces de la maison. C’est le système classique associé aux inserts et foyers fermés.

Le récupérateur air/eau

Il est constitué d’un réseau de canalisations installées dans le foyer à l’intérieur desquelles circule un liquide (de l’eau). Ce liquide se réchauffe au contact des flammes et des bûches incandescentes. La structure tubulaire du récupérateur assure un échange satisfaisant de la chaleur. L’eau froide entre d’un côté, circule dans tout le circuit et ressort chaude de l’autre côté. Le nombre des tubes, ainsi que leur disposition, permettent une surface maximale d’échange thermique.

L’appareil comprend un piquage, pour raccordement à un vase d’expansion ouvert ou pour un purgeur automatique. Mais iI existe des récupérateurs de taille et forme diverses qui peuvent convenir à presque tous les modèles de cheminées (même les plus anciennes). Le liquide caloporteur permet le chauffage direct d’un certain nombre de radiateurs… Ou bien il est injecté dans le circuit de chauffage pour soulager la chaudière.

Les étapes pour installer un récupérateur de chaleur

  1. Monter le boitier. Le récupérateur air/air utilisé ici comprend une sole d’âtre creuse et un boîtier adossé qu’il convient d’emboîter sur la base.
  2. Poser le récupérateur. Puis, l’appareil étant doté de ses deux conduits de distribution et de répartition de la chaleur, engagez-le dans la cheminée.
  3. Sceller les bouches. Mais les conduits de distribution peuvent déboucher en façade ou sur te côté de la hotte. Ou bien encore dans une pièce voisine.

Le boîtier de chauffe de ce récupérateur de chaleur comprend deux sorties sur lesquelles doivent être raccordés les conduits de distribution.

Posts created 35

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut