papier peint

Une décolleuse de papier-peint, pourquoi faire ?

La décolleuse de papier-peint est une invention très intéressante et très pratique. Elle permet de retirer le papier-peint collé sur les murs avec une grande facilité. Le principe d’humidifier le papier avec de la vapeur très chaude fait que la colle se ramollie aisément… Et ainsi le papier se retire sans difficulté.

Avant de commencer le travail il est souhaitable d’avoir quelques notions du métier de tapissier.

Connaitre quelques techniques de tapissier ne nuira pas

Comment détremper mon papier-peint prêt à poser ?

Pour détremper le papier, il faut l’imbiber en intégralité du côté de son adhésif. Ce qui entrainera de fait, une augmentation de sa dimension sur la largeur. Mais il faut savoir que le papier se rétractera en séchant. D’où la nécessité de patienter 5 à 10 min au moment de cette phase… De façon à ce que le papier-peint ne se rétracte pas un fois collé sur la cloison. Sinon, cette rétractation formerait un « blanc » à la jonction des deux lés posés. Si le papier décoré choisi était préencollé, 2 choix se présentent. Pour commencer, le papier devra être mis sur la table à tapisser, la face lithographiée en direction de la table. Avec d’une éponge, humidifiez en intégralité votre papier de façon à laisser s’imprégner l’adhésif qui a été posé en usine.

La machine à pré-encoller

Comme pour la décolleuse de papier-peint et pour plus d’aisance lors de la préparation du papier-peint, il vous sera possible de trouver en location une machine à pré-encoller. Cette machine est composée d’un bac d’eau avec des rouleaux positionnés pour permettre au papier de se dérouler et d’être maintenu en tension.

  • Pour les papiers-peints qui sont préencollés, il faut verser de l’eau à l’intérieur du bac.
  • Pour les papiers-peints standards, il ne faut pas d’eau, mais il faut verser de la colle appropriée à l’intérieur de ce même bac.

Quels sont les avantages de prendre un tel accessoire ?

C’est un moyen pour effectuer l’action avec une grande propreté, de la faire en toute sécurité et en particulier avoir une uniformité sur la répartition de l’adhésif. Après avoir effectué l’encollage, refermez votre papier décoré en 2, « façon portefeuille », durant 5 à 10 min de façon à laisser le papier s’humidifier correctement. Ce temps permet qu’il s’imprègne en intégralité de l’adhésif ou de l’eau. Plié ainsi, il vous sera plus aisé de le transporter, en le posant sur votre avant-bras.

Cette technique évitera de vous mettre de l’adhésif partout, pour aller tranquillement à endroit de la pose.

Le fil à plomb ou le niveau sont des accessoires indispensables

Quand vous aurez tracé le trait pour faire l’aplomb sur la cloison, dépliez la moitié du papier, débutez tout en haut de la cloison en prenant le papier par les 2 coins supérieurs. Positionnez le haut du lé en le plaquant contre le plafond… Laissez environ 5 centimètres de papier qui dépasseront du haut de la cloison et qui seront collés sur le plafond, ce qui permettra la coupe ultérieurement. Puis alignez avec soin son bord contre la trace verticale (l’aplomb). En vous servant de votre main et un balai à coller ou toute autre balayette souple, massez en tournant le papier en commençant du centre en allant en direction des bords et de haut en bas. On peut prendre un rouleau en mousse, un linge doux ou une éponge s’il est question d’un papier vinyle, d’un parement matière plastique ou d’un papier préencollé.

Posts created 22

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut